La médecine de l'Heyoka et la médecine du coyote

qui te dit OSE

 

 

heyoka 01

 

 

 

L'heyoka adore le mot OSER et tout ce qu'il implique : L’audace, s’aventurer, ouvrir les portes juste un simple pas en avant pour sortir de notre zone de confort car il sait que notre merveilleusité se trouve au delà de cette sécurité.

La "médecine de l'heyoka" possède l'art du chaos. Il ne supporte pas la cristallisation de la vie, il adore faire des croche pattes pour nous sortir des chemins battus, sortir de nos limites et habitudes restrictives.

Il nous invite à bouger, secouer nos ailes, aller vers d'autres mondes, vers de nouvelles rencontres. Foncer, ne pas réfléchir, écouter sa petite voix, suivre ses rêves, sans les juger. Spontanéité, authenticité. Il nous incite à regarder notre vie avec un œil nouveau. J’y vais, j'y court, j'y vole. Intuition guide-moi !

Dans cette aventure dans laquelle je ne suis plus que cet extra-ordinaire flot d’énergie qui me pousse là où la Magie opère, j’accueille des nouveaux cadeaux insoupçonnés. L'heyoka sait que la chance, le génie aime l'Audace.

La médecine de l'heyoka nous enseigne comment nous réjouir de la vie, lâcher nos fardeaux et créer une ambiance joyeuse dans les groupes dans lesquels nous nous trouvons.


Dans les cérémonies amérindiennes, l'heyoka pertube le déroulement des rituels de façon a ce que les participants voient les choses sous un autre angle. Par ces farces, il change l'énergie qui crée le changement , la guérison et l'équilibre vibratoire dont la personne ou la communauté a besoin. La médecine de l'heyoka comme la médecine du coyote t'invite à rire de toi-même, de tes erreurs et à ne pas te prendre au sérieux.

 

 

Image

 

Un heyoka ou contraire. « Celui qui sait », le chaman, la bande déssinée Yakari, nous explique très bien ci-dessous ce qu’est un contraire et quel est son rôle :

 

 

Image

 

 

Le chaman nous dit ceci : « Apprenez que l'heyoka rit d’abord de lui-même, car celui qui ne sait pas se moquer de lui-même manque d’humilité. Quand il rit des autres, c’est pour leur rappeler de ne pas trop se prendre au sérieux ». Il enseigne dans la joie et le jeu.

 

 La médecine du Coyote étroitement liée à la médecine de l'Heyoka

coyote_dog_toy

Le coyote, souvent appelé chien sacré par les peuples des Premières Nations d’Amérique, est le rusé, le finasseur et le farceur.

C’est celui qui joue des tours qui souvent se retournent contre lui-même. Il existe des milliers d’histoires dans la mythologie amérindienne qui parlent du coyote et de ses pouvoirs magiques qui se retournent souvent contre lui. Personne n’est plus étonné du résultat de ses tours que le coyote lui-même, et malgré toutes les bosses et les égratignures de ses milliers d’aventures, il survit toujours pour connaître un autre jour de folie sacrée.

C’est Coyote qui a défini l’art de l’autosabotage à la perfection. Il est parfois tellement sérieux qu’il ne voit même pas ce qui est évident devant lui. Il se fait écraser par un tracteur de vanne et ne le croit pas : “C’était vraiment un tracteur de vanne ?” ! Il se lève pour aller voir et se fait écraser de nouveau!

Ainsi, la médecine du coyote, c’est l’humour des âges. La médecine du rire est très importante dans les communautés autochtones en Amérique du Nord. La capacité à savoir rire de soi-même permet une évolution rapide. Le rire est cette capacité de déloger dans le plexus solaire d’anciens traumatismes. Il permet de dénouer, de décristalliser les anciens schémas et patterns de comportement qui ont été construits sur les traumatismes du passé et les erreurs de perception.

Les peuples des Premières Nations enseignaient souvent par la taquinerie. Lorsqu’une personne avait un comportement inadéquat, plutôt que d’utiliser la punition qui éveille dans l’être une révolte instinctive, ils la taquinaient. Ainsi, la personne apprenait-elle à rire d’elle-même, même si elle riait jaune! Plutôt que de se refermer ce qui n’aide pas la transformation, puisqu’il n’y avait pas d’attaque contre elle mais l’inconfort très irritant d’être l’objet des rires de tous, la personne changeait plus facilement ses comportements.

Chaque fois qu’il vous arrive des mésaventures dans la vie, faites appel à la médecine du coyote et vous apprendrez quelque chose sur vous-même! Tout événement dont vous saurez rire et faire de l’humour sera plus facile à transformer de manière positive.

Nous sommes peu de choses dans ce monde. Et savoir rire de soi-même nous remet à notre juste place. Ainsi, nous pouvons travailler avec la joie et l’humour sauvage pour augmenter notre vitalité et notre capacité d’apprentissage.

Ceux qui ont la médecine du coyote sont parfois appelés les contraires.  La mission du contraire est de faire rire les autres et il le fait souvent en faisant tout à l’opposé des autres. Il chevauche le cheval le visage vers la queue, sans regarder où il va; il se couvre d’épais vêtements en été et de chemises légères en hiver; il se lève quand les autres s’assoient et s’assoient lorsqu’ils se lèvent! Plusieurs nations ont de ces clowns sacrés qui sont appelés “heyokas” chez les Sioux.

 Extrait d'un texte d'Aigle Bleu

 

 Et le fou du roi et le mat ??

 

Dans les cérémonies amérindiennes, l’Heyoka sera celui qui perturbera le déroulement de façon à ce que les gens voient les choses différemment ou pour transférer l’énergie de la situation. Les Heyokas moderne, lorsqu’ils travaillent avec les gens, vont dire ou faire quelque chose pour changer l’énergie qui crée le changement, la guérison et qui équilibre l’énergie.

Le don d’un Heyoka est de rééquilibrer les gens et de débloquer les gens en montrant alternativement le message ci-contre, le chemin inverse.

- See more at: http://www.espritsciencemetaphysiques.com/etes-vous-un-empathe-heyoka.html#sthash.Dj4H9npA.dpuf

Dans les cérémonies amérindiennes, l’Heyoka sera celui qui perturbera le déroulement de façon à ce que les gens voient les choses différemment ou pour transférer l’énergie de la situation. Les Heyokas moderne, lorsqu’ils travaillent avec les gens, vont dire ou faire quelque chose pour changer l’énergie qui crée le changement, la guérison et qui équilibre l’énergie.

Le don d’un Heyoka est de rééquilibrer les gens et de débloquer les gens en montrant alternativement le message ci-contre, le chemin inverse.

- See more at: http://www.espritsciencemetaphysiques.com/etes-vous-un-empathe-heyoka.html#sthash.Dj4H9npA.dpuf

A peu de chose près, un heyoka joue le même rôle que le fou du roi, symbolique que l’on retrouve aussi à travers un des arcanes majeurs, le Mat.

 

 

le mat

 

 

 

À la différence du BATELEUR, le MAT marche, ce qui indique sans doute que LE MAT est un artiste errant, un voyageur, quelqu'un sans domicile fixe... quelqu'un qui ne se charge que du strict nécessaire, qui n’a comme seul bagage qu’une sorte de besace. Le MAT s’adapte et agit en fonction du survenu et des phénomènes naturels. Il avance en étant léger.
Affectivement, il reste détaché (l’animal lui grattant la fesse). Il va de l’avant, mais vers l’inconnu. À mon avis, cet individu incarne le courage de suivre son chemin, sa vérité, sa destinée, ainsi que le courage d’aller vers l’inconnu ; et ce, sans se laisser retenir par des aspects affectifs ou teintés de sentimentalité, et par ses besoins instinctifs comme la sexualité. 
Le MAT « est » tout simplement et naturellement. Il est en mouvement, il avance vers l’inconnu en se contentant du minimum vital, en ne se chargeant que de l’essentiel. Il est un être libre.

moi

 

 A la lecture de ce texte, cette photo de moi sur les chemins québécois s'est imposée hahahaha

je me sens très "MAT" d'autant que je fais du stop à l'envers :-)

 

 

Arrivée en position de 22ème lame, cette image représente, le désir ou élan de vie intelligent, sublimé.
LE MAT évolue en étant indépendant et en se tenant en marge du système social, des us et coutumes (pas de nombre sur cet arcane). Cet arcane semble symboliser la liberté d’être et de penser, ainsi que la sagesse ou la folie.
Sagesse et folie sont les deux faces d’une même pièce de monnaie. LE MAT peut également désigner un être préférant délibérément passer pour un fou aux yeux de la communauté, afin de ne pas s’y conformer.
Élémentairement, au quotidien, un individu est traité de fou aussitôt qu’il se comporte autrement que ce qui a été défini comme étant normal par la communauté.
Le MAT est comme hors jeu, il évolue à l’écart des affaires humaines et il vit dans l’instant présent. Il semble dépourvu de peur et de préjugé.
Selon moi, LE MAT en tant que 22ème arcane, représente le Soi, l’être ayant supplanté l’ego. L’être conscient est éveillé.
Extrait de texte publié par Walter Boralis
 

Dans les cérémonies amérindiennes, l’Heyoka sera celui qui perturbera le déroulement de façon à ce que les gens voient les choses différemment ou pour transférer l’énergie de la situation. Les Heyokas moderne, lorsqu’ils travaillent avec les gens, vont dire ou faire quelque chose pour changer l’énergie qui crée le changement, la guérison et qui équilibre l’énergie.

Le don d’un Heyoka est de rééquilibrer les gens et de débloquer les gens en montrant alternativement le message ci-contre, le chemin inverse.

- See more at: http://www.espritsciencemetaphysiques.com/etes-vous-un-empathe-heyoka.html#sthash.Dj4H9npA.dpuf

 

Dans les cérémonies amérindiennes, l’Heyoka sera celui qui perturbera le déroulement de façon à ce que les gens voient les choses différemment ou pour transférer l’énergie de la situation. Les Heyokas moderne, lorsqu’ils travaillent avec les gens, vont dire ou faire quelque chose pour changer l’énergie qui crée le changement, la guérison et qui équilibre l’énergie.

Le don d’un Heyoka est de rééquilibrer les gens et de débloquer les gens en montrant alternativement le message ci-contre, le chemin inverse.

- See more at: http://www.espritsciencemetaphysiques.com/etes-vous-un-empathe-heyoka.html#sthash.Dj4H9npA.dpuf