RENCONTRE ENTRE ADOS

 Autour d'une proposition de

 VOYAGE AU TAMBOUR
Pour découvrir son animal allié ou totem

 

Pourquoi cette proposition : Nathaël, un de mes fils de 17 ans, a expérimenté le voyage au tambour. ce voyage l'a beaucoup touché positivement et a donc souhaité revivre l'expérience avec d'autres amis ados.
Depuis, à leur demande, plusieurs ateliers informels ont eu lieu.

Animal Totem

Outre le fait de découvrir son allié animal, ces jeunes adultes ont eu la très agréable surprise de constater que l'on pouvait voyager sans prise de "produits" . Ils prenaient conscience qu'ils n'étaient pas seuls, que le soutien des ancêtres ou de leur animal allié était une réalité certes invisible mais tangible, vivante par l'apport d'une force, confiance ou vitalité intérieurs accrus.
Les voyages leur permettent de réveiller leur créativité, leur potentiel insoupçonné face à des situations inatendues vécues pendant les voyages s'apparentant à des initiations.
Un animal totem se caractérise par un lien très personnel avec l’individu auquel il est associé. Vous pouvez avoir un ou plusieurs animaux totem tout au long de votre vie, durant une phase spécifique de votre vie, ou lors d’occasions particulières. Un totem tend à symboliser un groupe ou l’identité d’une personne et qui peut-être une aide précieuse pour l'ado qui se cherche et qui cherche un sens à leur vie. L'animal totem représente souvent les qualités et les attributs que nous possédons.  Découvrir et cheminer avec ses animaux alliés permet d'augmenter la confiance en soi, l'ancrage, l'épanouissement de facettes insoupçonnées. Un animal totem est l’équivalent d’un guide ou animal protecteur.

Ce voyage sera suivi d'un cercle de paroles afin de faire découvrir aux autres participants ce que chacun aura vécu (seulement si vous le souhaitez) et ce sera aussi l'occasion d'exprimer d'autres partages comme vos rêves ....

 

Ensuite, nous formerons ensemble un cercle de tambours où chacun pourra faire chanter son tambour, c'est aussi une expérience intense.

 

 

 

 

Un accord des parents est demandé