Pour se rendre dans les mondes des esprits, les chamanes sibériens revêtent un lourd manteau en peau d’élan ou de renne sur lequel sont cousus des objets symboliques et des pendeloques de tissus. Modèle rare, ce manteau evenk a été collecté dans les monts Stanovoï (Sibérie orientale) à la fin du XIXe siècle.

 

Ce manteau chargé d'objets métalliques (figurines et clochettes) est l'une des pièces d'un costume composé aussi d'un bonnet avec une couronne de fer, d'un tambour avec son battoir, d'un masque en cuivre, d'une canne avec sonnailles. C'est une pièce rare et d'une grande importance, tant sur le plan de la muséographie que de l'histoire et de la sociologie des religions.